http://yogajoseph.fr/Site_Yoga/Accueil.html

                  

Une philosophie du Bien-être

 
 
 

Retour

Liste.html

Une question ?
Un commentaire...mailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=Une%20question%20?%20Un%20commentaire%20sur%20...



Le sanskrit est la langue couramment employée dans les textes religieux hindous. à la manière du latin aux siècles passés en Occident, elle continue d'être utilisée, comme langue cultuelle. Les Occidentaux connaissent cette langue sous trois principales graphies permettant de l'écrire : 
en caractères latins,                        voici le mot devanagari  
en caractères diacritiques (accentués), il devient devanāgarī ,
en caractères devanagaris,                 il devient देवनागरी      .

    Dans la translittération en caractères latins, certains caractères sanskrits sont accompagnés de signes diacritiques, comme : āīūḍḥḷṃñṇṛṣṭ.

    Un diacritique ou signe diacritique (du grec διακριτικός diacritikós, « qui distingue ») est un signe accompagnant une lettre ou un graphème pour :
en modifier le son correspondant : 
l'accent aigu d'un e, qui se prononce : é, ainsi "le colle" diffère de "l'école",
la cédille de "ça" se prononce différemment de "coca" ,
distinguer le mot qui l’inclut d’un autre mot homonyme sans en changer la prononciation. 
l'accent grave sur un a, comme : la (article) diffère de là (adverbe de lieu), 
ou  diffère de où, 
ail  diffère de aïe,
après diffère de apprêt (apprêter).
    (Quantité d'exceptions diacritiques sont omises pour conserver la clarté de l'exposé).
 


Devanagari
    La dévanagari permet une écriture alphasyllabaire ; son alphabet est composé de syllabes. Sa graphie est utilisée pour le sanskrit, le Hindi, le Népalais, le Marathi et plusieurs autres langues indiennes. C’est une des écritures les plus employées en Inde et au Népal.

    Le Hindi est parlé essentiellement dans le nord et le centre de l'Inde. Avec l'Anglais, le Hindi est une des langues officielles de l'Inde. Le Hindi est dérivé du sanskrit et de divers apports prâkrits régionaux. Il s'écrit la plupart du temps au moyen de l'alphasyllabaire devanāgarī. Il se lit et s'écrit de gauche à droite.






Histoire
    La plus vieille forme de sanskrit attestée est nommée védique. Les Vedas sont rédigés dans cette langue sous la forme de quatre volumes : le Rig-Véda, le Yajur-Véda, le Sama-Véda et le Atharva-Véda.
    Le vieil indien théorique, ancêtre de toutes les langues indo-aryennes, est surtout représenté par le védique puis le sanskrit classique qui, en se figeant, perd son statut de langue vivante pour devenir un idiome littéraire et immuable. 
    En se mêlant avec des apports locaux, le vieil indien donne naissance à une multitude de langues constituant le moyen indien et nommées prâkrits, parmi lesquelles le pāḷi, qui n'évoluera plus. 
   Enfin, le moyen indien évolue en langues vivantes modernes : le néo-indien, comme le Hindi ou le Bengali. Ainsi, toutes les langues néo-indiennes dérivent du sanskrit.
La devanagari est maintenant l'une des écritures les plus employées de l'Inde, étant majoritairement utilisée pour écrire le hindi, langue la plus parlée en Inde. 



Caractéristiques générales
    La devanagari s’écrit horizontalement, de gauche à droite. Elle ne fait pas de distinction entre majuscules et minuscules. Elle est reconnaissable à la barre horizontale continue sous laquelle sont attachés les caractères. Cette barre s'interrompt brièvement pour certains caractères ouverts en haut. Elle est également interrompue entre les mots dans les langues modernes. Toutefois, elle peut recouvrir plusieurs mots d'affilée en sanskrit dans le cas des composés. Dans l'écriture manuscrite, la barre est tracée après avoir écrit un mot en entier.
    Elle utilise maintenant les mêmes signes de ponctuation que l’alphabet latin, sauf parfois pour les fins de vers et de phrases dans l’écriture traditionnelle. Il existe des variantes pour certains caractères.



    Un caractère sanskrit représente toujours le même phonème. Malgré quelques variations d'une langue ou d'un dialecte à l'autre, le sanskrit est une écriture quasiment phonétique. L'unité de base est appelée akshara, du sanskrit en graphie devanagarie : अक्षर et en graphie diacritique : akṣara, ce qui signifie lettre ou caractère. 
   Un caractère sanskrit est constitué :
 soit d'un groupement d'une ou plusieurs consonnes consécutives éventuellement suivies d'une voyelle, 
soit d'une voyelle seule. 
Lorsqu'une voyelle suit une consonne, elle est représentée par un signe diacritique attaché à cette consonne. Lorsque plusieurs consonnes se suivent, elles sont représentées par une ligature. L’akshara constitue souvent, mais pas toujours, une syllabe d'un mot.





La complexité du sanskrit
    La multitude de règles régissant le sanskrit dépassent le cadre de ce rapide aperçu. Prenons pour exemple la combinaison de plusieurs consonnes pour former un caractère composite, ce qui modifie le glyphe ou dessin du caractère. Quand plusieurs consonnes sont prononcées d'affilée (sans voyelle intermédiaire), la devanagari utilise des combinaisons de consonnes qui regroupent plusieurs symboles de consonnes. 
    Elle peut être soit une simple compression graphique des consonnes attachées entre elles, soit un glyphe entièrement nouveau. 



Les écritures du sanskrit
    Chaque région de l'Inde utilise une graphie propre à sa langue afin d'écrire les textes sanskrits ; le sanskrit n'a ainsi pas d'écriture attitrée. Cette souplesse d'emploi des graphies indiennes avec une même phrase sanskrite apparaît dans les graphies suivantes :
../Lexik_court/Veda_C.html../Lexik_court/Rig-Veda_C.html../Lexik_court/Yajur-Veda_C+ph.html../Lexik_court/Samaveda_C.html../Lexik_court/Rig-Veda_C.htmlhttps://commons.wikimedia.org/wiki/File:Monde_indien_langues.pnghttps://commons.wikimedia.org/wiki/File:Marathi_alphabet_OLPC.JPGhttp://commons.wikimedia.org/wiki/File:12121_M.P._Sampark_Kranti_Express.jpghttp://commons.wikimedia.org/wiki/File:Krishna_subdues_Kaliya_Naag,_in_Bhagavata_Purana,_c18th_century_manuscript.jpg?uselang=frshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1shapeimage_4_link_2shapeimage_4_link_3shapeimage_4_link_4

Bhagavad Gita, verset 11:32.
Par Dvptl
CC-BY Wikimedia Commonshttps://en.wikipedia.org/wiki/User:Dvptlhttps://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gita11-32.JPGshapeimage_5_link_0

Bhagavata Purana, 
Encre sur palme, 16ème siècle. Ouest du Bengale, Inde.
Musée de l'Art de Los Angeles,  
Domaine public Wikimedia Commonshttps://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bhagavata_Purana_(Ancient_Stories_of_the_Lord)_Manuscript_LACMA_M.88.134.4_(2_of_2).jpg

Affichage commercial utilisant la devanagari, 
Varanasi, Inde.
Par Marathi, 
CC-BY-SA-3.0 Wikimedia Commonshttps://de.wikipedia.org/wiki/Benutzer:Marathihttp://commons.wikimedia.org/wiki/File:Varanasi_Transparente.pngshapeimage_7_link_0

Combinaison de consonnes regroupant dans l'ordre 
न en gris, द en bleu et र en rouge.
 Par BernardM,
CC-BY-SA 2,5,  Wikimedia Commonshttps://commons.wikimedia.org/wiki/User:BernardMhttp://commons.wikimedia.org/wiki/File:Devanagari_ndra.pngshapeimage_8_link_0

sa transcription en diacritique

verset sanskrit en devanagari

en diacritique

en devanagari

SANSKRIT
Articles recommandes

Une question ?
Un commentaire...mailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=Une%20question%20?%20Un%20commentaire%20sur%20...shapeimage_11_link_0shapeimage_11_link_1

Une question ?
Un commentaire...mailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=Une%20question%20?%20Un%20commentaire%20sur%20...shapeimage_12_link_0shapeimage_12_link_1