http://yogajoseph.fr/Site_Yoga/Accueil.html

                  

Une philosophie du Bien-être

 
 
 

Retour

Liste.html
RAMANA MAHARISHI
Articles recommandes
Ramana Maharshi est un des maîtres de l'Advaita Vedānta né le 30 décembre 1879 et mort le 14 avril 1950. Son enseignement est essentiellement centré sur le Soi et la question "Qui suis-je ?". Il est considéré comme l'un des grands maîtres traditionnels de cette école philosophique du Vedānta.

Biographie
En juin 1896, alors qu'il avait seize ans et qu'il se trouvait seul dans une chambre au domicile de son oncle, Venkataramana fut saisi par une soudaine terreur de mourir. Il questionna avec une intensité extrême ce que signifiait pour lui d’être mort. Il connut alors une expérience consciente où il toucha aux véritables sources du moi profond, à l’essence même de l’être. Cette expérience mystique le transforma complètement, il perdit toute trace de peur ou de désir pour quoi que ce soit et réalisa avec une clarté extrême la distinction entre le corps mortel et la conscience immortelle, autrement dit entre l'existence éphémère de la personnalité et la Vie impersonnelle. Il rechercha dès lors la solitude afin de s’y livrer à la méditation et de retrouver le courant de vie intérieure dans lequel il s’absorbait.
Ayant perdu tout intérêt pour les choses du monde, il s’enfuit de chez lui pour se rendre à Arunachala. Il resta dans le temple pendant six mois durant lesquels il restait plongé dans une profonde méditation. En raison du flot ininterrompu de pèlerins qui venaient faire leurs dévotions au temple, il chercha un lieu plus solitaire. Il se retira dans un petit sanctuaire puis, durant des années, dans une grotte de la colline d'Arunachala, toujours abîmé dans la méditation. 
Il vécut ainsi en ermite, mendiant à l'occasion un bol de riz, comme c'est l'usage en Inde, sans jamais tenter de convaincre personne ni d'enseigner quoi que ce soit. 
Un dévot, touché de sa ferveur, s’attacha spontanément à lui et, durant des années, veilla sur lui.



Enseignement
Selon Ramana Maharshi le corps physique et ses fonctions auquel nous nous identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la pure conscience d'être doit-être trouvé grâce à l'enquête incessante: « Qui-suis-je? » (Atma Vichara) 1.
Le Soi Ātman est silence, imperceptible par les sens et inconcevable par l'intellect. C'est cette présence absolue qui seule Est et demeure immuable. Tandis que tout se forme, se transforme et se déforme dans l'univers, "Cela" ne meurt pas, ne nait pas et demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la source de ce sentiment d'être et en l'attribuant au corps, en raison d'une investigation superficielle de la question. Or c'est tout le contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "conscience de", est en vérité la source invisible de tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'existence et met fin à la souffrance qui n'est autre que l'effet de l'ignorance de qui nous sommes.
Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la question « Qui suis-je? », indiquant ainsi la direction que le chercheur doit prendre pour couper la racine même de l'Illusion Mâyâ associée à l'identification avec le "Je" ou l'individu Jiva ou encore Ahamkara).
Il est le plus grand mystique de l'Inde du xxe siècle. Les pères Henri Le Saux et Jules Monchanin ont reçu le darshan de Ramana Maharshi en 1950, peu avant sa mort.../Lexik_court/Atman_C.html../Lexik_court/Maya_C.html../Lexik_court/Jiva_C.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2

Une question ?
Un commentaire...mailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=Une%20question%20?%20Un%20commentaire%20sur%20...
 
 

Bibliographie :

 

  1. (fr) "L'évangile de Ramana Maharshi". Le courrier du livre, 1970, 140 pp.

  2. (fr) "Sri Ramana Gita. Le chant de Sri Ramana". Dervy Livres 1985. 132 pp.

  3. (fr)  Henri Hartung, "Présence de Ramana Maharshi", Dervy Livre, 1987, 160 pp.

  4. (fr)  David Godman, "Sois ce que tu es", Enseignements de Ramana Maharshi", Adrien Maisonneuve, 1988.

 

Notes : 1


  1. 1. Immortelle conscience. Paul Brunton, Ramana Maharshi. Éd. Les Deux Océans, 1990. (ISBN 9782866810276)

  2. 2. (pp. 31-50) Bruno Hapel, "Râmana Maharshi. L'esprit du silence". Guy Trédaniel Editeur, 1998, 64 pp.

 

Ramana Maharshi

Par  G. G. Welling

CC-BY-SA  1.0   via Wikimedia Commons

 

Une question ?
Un commentaire...mailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=Une%20question%20?%20Un%20commentaire%20sur%20...shapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1