http://yogajoseph.fr/Site_Yoga/Accueil.html

                  

Une philosophie du Bien-être

 
 
 
BANDHA
बन्ध

Retour

Liste.html
Le bandha est un terme masculin sanskrit qui signifie : action de lier, ligature, lien, attache, chaîne, entrave ; tendon ; union, jonction ; accouplement ; capture, emprisonnement ; posture sexuelle, de gymnastique ou de yoga.


Présentation
    En philosophie ou dans certaines religions comme le Jaïnisme, bandha signifie l'attachement au monde par la chaîne de nos actes ; il est l'opposé de la libération mukti. 

    Dans le yoga, un bandha est une contraction de groupes musculaires qui se localisent en trois verrous au niveau du buste :
Jalandhara Bandha : compression de la gorge par inclinaison de la tête.
Uddiyana Bandha  : le ventre est rentré par expansion de la cage thoracique,
Mula Bandha : les muscles du périnée sont contractés pour fermer la base du tronc.

    Quand les bandhas sont utilisés de façon constante lors de la pratique des asanas et utilisés en harmonie avec le pranayama, ils permettent de devenir sensible à l'énergie pranique du corps. Lorsque bandha et asana s'associent harmonieusement, les mouvements viennent de l'intérieur du corps et permettent d'effectuer les postures avec llégèreté .


Jalandhara Bandha
    Jalandhara Bhanda est un terme masculin sanskrit qui signifie fermeture des réseaux. Ce bandha est activé au niveau de la gorge en inclinant la rête vers l'avant jusqu'à ce que le menton au sommet du sternum, à la base de la gorge.
    Il est principalement utilisé dans le pranayama et apparaît aussi dans les asanas comme la charrue halasana ou la chandelle. Il permet d'empêcher l'énergie pranique de s'échapper.


Uddiyana Bandha
Uddiyana Bandha est un terme masculin sanskrit qui signifie : "s'envoler vers le haut". Concrètement il est exercé par une dilatation  de la cage thoracique soutenue par une légère contraction des muscles de l’abdomen combinée à une tonification du plancher pelvien.
 Il permet de stabiliser tous les organes internes et est indispensable pour effectuer une respiration Ujjayi correcte.
 Ce bandha permet de concentrer toute la force au centre du corps et favorise une pratique correcte du yoga. 


Mula Bandha
La forme générale du bassin ressemble à une cuvette dont les parois osseuses seraient constituées les deux os coxaux reliés au sacrum, et le fond souple par le plancher pelvien.  
    Du point de vue énergétique, l’ouverture anale peut favoriser une fuite de l’énergie vers le bas. Mula Bandha, «le verrou de la base» ou «ligature de la racine», stoppe le mouvement descendant de l’énergie.
Il est possible de s'entrainer lorsque l'on est assis au déjeuner, au bureau... Il suffit de mémoriser la sensation qui au début est très fine et s'évapore facilement.

Avec un peu de persévérance, cette contraction se précise et au bout d'une pratique régulière, il devient possible de bien différencier  : 
Mula Bandha ou la contraction du périnée et du vagin, 
d'ashvinimudra ou la contraction du sphincter anal (« contracter et de détendre l’ouverture anale de façon répétée. Ceci porte le nom d’ashwini mudra » Gerandha Samhita 3, 64).

    Traditionnellement l'appui du talon contre le périné dans les postures ou le pranayama favorise l'éveil de cette zone.



../Lexik_court/Jalandhara_Bhanda_C.html../Lexik_court/Uddiyana_Bandha_C.html../Lexik_court/Mula_Bandha_C.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
Articles recommandes

Une question ?
Un commentaire...mailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=objet%20du%20courriermailto:yogajoseph@hotmail.fr?subject=Une%20question%20?%20Un%20commentaire%20sur%20...shapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1