http://yogajoseph.fr/Site_Yoga/Accueil.html

                  

Une philosophie du Bien-être

 
 
 

va : ou (I.23, I.34, I.35, I.36, I.37)  ou bien, ou encore ; verbe : souffler.

vac : parole, bouche, un des 5 karmendriya, voix.

vachaka(h) : évocation sonore (I.27) indicateur, terme, qui parle, qui récite.

vacsiddhi : pouvoir occulte obtenu par la pratique impeccable de la véracité, satya. Tout ce que dit le yogin devient vrai.

vahi : découle (II.9), résulte, conduit.

vahita : courant, flux, qui est poussé.

vaikrita : adj. qui subit un changement ; L'un des 3 ego, le vaikrita ahamkara d'essence sattvique. Origine du mental (manas) des 5 jnanendriya (perception) et des 5 karmendriya (action) selon le Samkhya (Y.S.IV).

vaira :  animosité (II.35) querelle, hostilité, discorde, inimitié ; haine.

vairagya : détachement (I.12), (I.15), renoncement au monde, abnégation, dépassionnement, non attachement, comprend 5 degrés yatamana, vyatireka, ekendriya, vashikara, para. 

vairatyaga : renoncement à, abandon de l'inimitié.

vaisharadya : habileté, compétence. vaisharady(e) : aptitude (I.47) parfaite maîtrise, expérience, intelligence, maturité ; expert.

vaisheshika : système athée basé sur la théorie atomiste et recherchant la connaissance par l'expérience des sens, un des 6 Darshana de l'Inde classique ; Adj. particulier.

vaishitva : indépendance, libre arbitre ; pouvoir occulte parmi les 8 principaux et consistant à contrôler tous les êtres et les éléments à sa guise.

vaishvanara : état de veille du jiva. Au niveau universel correspond à vira, l'état de veille du brahman. (cf. jagrat).

vaitrishnya : non attachement. Absence de désir et de passion.

vajra : foudre, diamant.

vama : gauche ; plaisant.

vamacari : (n) adepte de la voie tantrique dite de la «main gauche» (kaula) utilisant des pratiques érotiques concrètes comme support de l'unification, s'oppose aux samayin qui pratiquent l'éveil de la kundalini par la méditation intérieure.

varana : fait de choisir, choix.

varna : caste, hiérarchie sociale, forme, couleur.

vartta : profession, subsistance ; pouvoir occulte né de la discrimination du sattva et du purusha (III.36) consistant à sentir des objets très éloignés.

Vāsanā (वासना en devanagari), ce mot féminin sanskrit signifie conditionnements hérités de ses parents ou des générations antérieures ou de vies antérieures. Il ne faut pas le confondre avec le terme sanskrit samskāra qui signifie attitude psychique conditionnée et conditionnant les actes, les pensées ou les intentions.

vasha : volonté, désir, pouvoir.

vashikara : connaître ce qui est en dehors (I.15)   réaliser ( I.40)  triompher, soumettre à sa volonté, subjuguer, maîtriser, contrôle total.    potentialité, capacité, maîtrise, pouvoir.4° stade de vairagya, forme de détachement complet dans laquelle ne subsiste aucun désir des objets, mêmes divins, et où le mental reste stable (litt. vashi - Kara qui soumet à sa volonté).
vashyata
: capacité par la volonté (II.55) maîtrise, contrôle. soumission, fait d'être soumis.

vasthana : est établi (I.3), fait de se tenir, stabilité, se reposer.

vastu :  objet (I.9) réalité, objet réel, ce qui est connu, biens, richesses ; matière, substance, objet, chose réelle, ce qui existe.

vāyu (वायु en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie vent, air, un des 5 éléments bhūta, les cinq souffles vitaux, synonyme de prana pour désigner en général l'énergie vitale.

On distingue cinq souffles vitaux, appelés aussi vāyus :

- souffle vital prāṇa, le prototype des autres souffles, l’ingestion et la perception,

- souffle expiré apāna, le souffle descendant associé à l’expiration, l’excrétion et la reproduction,

- souffle vital qui irrigue la partie supérieure du corps udāna, le souffle ascendant, associé à l’inspiration, l’équilibre et l’expression,

- souffle vital régissant les échanges entre prāa et apāna samāna, le souffle égalisant, associé à la digestion et au métabolisme,

- souffle vital qui distribue les énergies vitales dans le corps vyāna, le souffle diffusant, associé à la circulation et la musculature.

L’énergie prāṇa circule par les canaux subtils nāḍī se trouvant à l'intérieur du corps physique. Ils sont invisibles à l'œil nu ou indétectables par les machines actuelles. Elle peut être ressentie comme un fluide tantôt chaud à travers pingala nāī, tantôt rafraîchissante à travers ida nāī.

Veda (वेद en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie ensemble de textes sacrés de l'Inde qui fondent l'Hindouisme, vision, connaissance. Ce sont des textes rituels, sous forme d’hymnes, permettant d’entretenir ou d’influencer la relation avec les puissances surnaturelles. Quatre textes hindous appelés eux aussi Védas composent le Veda : Rig-Veda, Yajur-Veda, Sama-Veda, Atharva-Veda. À cause des strates de modifications qui se sont ajoutées au fil du temps, chacun des 4 Vedas est divisé en quatre parties :

- Samhita : contient les mantras et les hymnes,

- Brahmana : les textes liturgiques et de rituel,

- Aranyaka : la section théologique,

- Upanishad : la section spéculative.

vedana : perception, toucher ; pouvoir supranormal consistant à toucher des objets éloignés, né de la discrimination entre sattva et Purusha (y.s.NI 36).

vedaniya(h) : investiguer (II.12), toucher de façon subtile,expérimenter, qui doit être compris/ressenti comme.

vedanta : un des 6 grands systèmes philosophiques de l'Inde. Signifie la fin des Veda et formant la Shruti (écritures révélées) avec les Veda et les Upanisad. Connaissance par la spéculation métaphysique. Non dualiste ou mitigé selon les écoles.


vibhaj : (vi - BHaj) partager, diviser, séparer.

vibhakta : distinct, séparé.

vibhûti : manifestation de puissance. pouvoir. succès. perfection. Syn. siddhi (YS.ch.NI).

vicarasamadhi : samadhi sur les tanmatra ou éléments subtils, avec ou sans discrimination - savicara et nirvicara.

vichara : abstrait, subtil (I.17)  cela concerne tout ce qui est abstrait .

viccheda ou vichchheda[h] : arrêt (II.49)  maîtrise, fracture, interruption, séparation, cessation ; différence, distinction.(gati viccheda, arrêt des mouvements).

vicchinna : éparpillé (II.4), distancié, séparé, coupé, fendu, interrompu. subjugué, masqué.

videha :  absence de conscience de son corps (I.19) sans corps, désincarné, incorporel ; mort, « privé de corps ». qui est désincarné, n'a pas de corps physique. Désigne une divinité ou un yogin qui à la seule conscience de son corps subtil, par le souvenir des impressions (samskara) et peut achever son évolution en passant par une nouvelle naissance. 

vidha : façon d'agir ,avec un numéral = fait de X manières (ex : trividha = fait de 3 manières).

vidharana [bhyam] : rétention (I.34), régulation, contrôle, arrêt, syn. de kumbhaka. Rétention du souffle. litt. fait d'arrêter.

vidusha[h] : l'instruit (II.9), la personne éduquée, l'érudit.  

vidushi : érudit, savant, intelligent.

vidvams : érudit, savant, intelligent.

vidya : la connaissance, le savoir. Désigne la connaissance existentielle dégradée par rapport à la connaissance pure (shuddhavidya). Un des 5 kancuka. Désigne le savoir en tant que kala du bindu.

vikalpa : abstraction (I.9) alternative, indécision, imagination, conceptualisation, classification,  : imaginaire (I.42) ou toute abstraction suggérée par l’objet. 

vikara : syn. vikriti, changement.

vikaranabhava : perception sans l'aide des sens et des organes (litt'. fait d'être sans le corps).

vikriti : les produits de prakriti réellement manifestés et transformés. syn. vikara.

vikshepa : dispersion mentale. Distraction. Instabilité.

vikshipta : concentration imparfaite. Dispersion. 3e état du mental.

viniyoga (विनियोग en devanagari), ce mot masculin sanskrit est une école de yoga qui ne se limite pas seulement à la pratique des asanas, mais s'intéresse à tout le contexte d'un être humain pour l'amener au bien-être. Il s'adapte à l'élève, en tenant compte de sa santé, de son énergie, de son physique, de son sexe, de son âge, mais aussi du lieu de la pratique.

« Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au Yoga, mais le Yoga qui doit être ajusté à chaque personne. » L'école de Viniyoga a été créé par Sri Krishnamacharia. Elle est actuellement poursuivie par T.K.V. Desikachar à Madras. Le terme Viniyoga se retrouve dans les Yoga-Sutra de Patanjali (chapitre 3 – sûtra 6).

vinyasa (विन्यास en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie synchronisation du mouvement et de la respiration pour former un enchainement de postures dans le yoga, fait de placer, arrangement, établissement, fondation, assemblage, composition.

Ce terme est employé différemment pour l'enchaînement de différentes postures ou pour la synchronisation d'un mouvement, accompagné d'articulations verrouillées bandhas, de points spécifiques du regard dristhi et d'une respiration en ujjayi. L'utilisation des bandhas et principalement Uddayana bloque la partie abdominale, ce qui optimise la prise d’air par les poumons.

vipaka :  conséquence (I.24) résultat, fruits de, maturation. transforment (II.12), digestion, transformation, conséquence ; récompense. (qui porte fruit), conséquences des actes qui ne peuvent être défaits. Il s'agit du karman dit « entamé» et dont les actions donnent déjà des effets, car elles ont souvent été accomplies dans une vie antérieure. (Race - âge - une certaine hérédité).

viparita : qui va en sens contraire. Retourné.

viparyaya : adj. dans le sens inverse ; non discrimination. Connaissance erronée. viparyay(o) : méprise (I.8) erreur, opposé, changement, transposition, inversé, opinion contraire, contradiction.

viprakma : éloigné, retiré, lointain.

vira : homme, mâle, héros ; homme initié, libéré des liens (kaula).

virama : vide (I.18)  absence de, cessation, arrêt, abstention, renoncement.

viraj : l'ensemble des êtres du cosmos. Correspond au vaishvanara individuel.

virama : arrêt complet. Cessation.

viraya : objet perçu par les sens.

virodha :  conflictuel (II.14, II.15) contradiction, antithèse, incohérence, incompatibilité.nature opposée.

virudh : (vi-Rudh) empêcher, obstruer.

virya : vigueur (II.38) vitalité, force, détermination, sperme. ardeur, enthousiasme.

visesa(h) : distinction (I.22) discrimination, différence, avantages, spécification, particularité.

vishaya : expériences (I.11)    territoire, espace ; champ de perception ; ce qui est accessible aux sens ; jouissance, volupté.  

  1. objectifs (I.15) domaine, territoire, objet, but, affaire objet, 

  2. champ d'application (I.33) : vishaya[nam].

  3. sensation inconditionnée (I.35) : vishaya[vati] ,  l’expérience pure des sens.

  4. perceptible (I.37) champ de perception, espace ; sphère d'influence, affaire, ce qui est accessible aux sens ; jouissance. 

  5. domaine (I.44) champ de perception,

  6. domaine des objets (I.45) : vishaya[tvam], la notion d'objet.

  7. nature  (I.49) : objet.

  8. notion (II.51) : aspect, domaine, champ.   
     

vikshepa  : dispersion (I.31) distractions, irrégularité.

vishesha : différente (I.49) particulière, caractéristique.  avec particularité (II.19) avec différence, distinction, avantage, spécification.
spécificité, distinction, qualité supérieure,

visheshatattva : dans le Samkhya, désigne les 16 tattva issus d'ahamkara (l'ego) et des 5 tanmatra. c'est-à-dire manas (le mental) les 5 jnanendriya, les 5 karmendriya et les 5 mahabhûta.

vishoka : état libre de la douleur (I.36) du deuil, de la peine, du chagrin, ou de la souffrance.

vishnou ou Viṣṇu, (विष्णु en devanagari), ce mot masculin sanskrit est le deuxième dieu de la trinité hindoue trimurti avec Brahma et Shiva. La trimurti incarne le cycle de manifestation, conservation et dissolution de l'univers. Brahma est le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva le destructeur.

Vishnou possède de nombreux avatars ou incarnations de la divinité sous forme humaine : Rama, Krishna ou animale : le poisson, la tortue, etc.

Vishnou est souvent représenté en homme bleu avec une parure royale et quatre bras, tenant généralement une roue chakra, une conque shankha, un lotus padma et une massue gada dans les mains. Il porte sur sa tête une tiare dorée. Il est dépeint également se reposant sur le serpent Shesha.

À chaque nouveau grand cycle temporel kalpa, période liée à la cosmologie hindoue, Vishnou et Brahma recréent l'univers. Sa parèdre est Lakshmi, la déesse de la richesse et de la bonne fortune, sa monture Garuda, l'aigle. Il est le fils de Dharma et de Ahimsa.

vita : absence de (I.37), sans, dépourvu de.

vitarkapensée profane, concret, évident (I.17)  pensées (II.33) rumination (II.34) cogitation.  réflexion ; supposition, conjecture, probabilité ; discussion, argumentation ; doute, soupçon. raisonnement, argumentation. Imagination, doute, incertitude ;  samapatti sa-vitarka  :  réceptivité avec argument (I.42)  .

vitarkabadhane : étant troublé par le doute, les opposés de l'argumentation.

vitarkasamadhi : stade de l'observation provoquée par la méditations ur les éléments grossiers avec ou sans argumentation (savitarka et nirvitarka).

vitrishna : libère du désir (I.15) qui ne convoite pas, concerne le rejet d'un désir, qui n'a pas de désir. 

vivarta : les produits non réels de la prakriti ; les apparences (phénomènes selon le vedanta non - dualiste).

viveka  discrimination (II.26) séparation, distinction, discernement.discrimination entre le réel et l'irréel.

viveka-khyati : connaissance discriminante (II.28). discrimination totale et ininterrompue.

vivekina : celui qui discrimine (II.14, II.15) discerne.


vrata : observation scrupuleuse des règles prescrites par les Veda.

vratani : vœux.

vrittaya(h) : virulentes (II.11), opérationnelles, actives, fluctuantes.

Vtti (वृत्ति en devanagari), ce mot féminin sanskrit signifie fluctuation ou mouvement de la pensée, agitation mentale (I.4, I.10) activités du mental (I.5) modification dans le mental, mouvement circulaire, interaction (II.14, II.15), mouvement, opérations, fluctuations, tourbillon, modifications de la substance mentale citta + vritti de la racine Vtt, faire tourner, rouler, moyen d'existence, activité, métier. 

Dans la philosophie du Sākhya et dans les Yoga Sūtra, les Vtti sont constitués de pensées provenant des conditionnements liés au mental de l'individu, sans que ce dernier ait un quelconque pouvoir de les arrêter. La pratique du yoga favorise le rétablissement d'une relation harmonieuse entre le corps, les émotions et les pensées. L'intérêt se déplace du concept vers des sensations agréables, ce qui libère l'activité incessante des pensées ou "vrtti".

vritti : fluctuation, mouvement de la pensée, cogitation, impression, pensée rémanente.  

vyadhi : maladie (I.30) folie.

vyakhyata sont expliqués (I.44) décrits,  annoncés.

vyakta : manifesté, différencié, perceptible, clair.

vyana : énergie vitale de la circulation sanguine et du métabolisme - Diffus dans le corps.

vyatireka : 2e stade de vairagya, discernement de l'attrait des objets des sens et volonté de s'en détacher. (Litt. fait d'être distinct.)

vyavahita : caché, séparé.

vyûha : multitude, disposition en ordre.

vyutthana : réveil, fait de s'écarter, de s'agiter, de revenir.

V
YYS_Dico_Y.htmlshapeimage_3_link_0
 DICTIONNAIRE  SANSKRIT

Ce mini dictionnaire est basé sur les 1062 mots des Yoga Sutra, élargi à quelques vocables fréquents dans la littérature spirituelle du Yoga.


Il est augmenté des annotations (en jaune) apparaissant dans les infobulles.

Retour

../glossaire/Liste.html
A B C D E G H I J K L M N O P R S T U  YS_Dico_sanskrit_A.htmlYS_Dico_B.htmlYS_Dico_C.htmlYS_Dico_D.htmlYS_Dico_E.htmlYS_Dico_G.htmlYS_Dico_H.htmlYS_Dico_I.htmlYS_Dico_J.htmlYS_Dico_K.htmlYS_Dico_L.htmlYS_Dico_M.htmlYS_Dico_N.htmlYS_Dico_O.htmlYS_Dico_P.htmlYS_Dico_R.htmlYS_Dico_S.htmlYS_Dico_T.htmlYS_Dico_U.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6shapeimage_7_link_7shapeimage_7_link_8shapeimage_7_link_9shapeimage_7_link_10shapeimage_7_link_11shapeimage_7_link_12shapeimage_7_link_13shapeimage_7_link_14shapeimage_7_link_15shapeimage_7_link_16shapeimage_7_link_17shapeimage_7_link_18