http://yogajoseph.fr/Site_Yoga/Accueil.html

                  

Une philosophie du Bien-être

 
 
 

sa Cela (I.14), C'est lui (I.26), ça.

sabija(h) : conditionnée (I.46), avec germe ou avec racine.

sada : toujours, constamment.

sadakhya : sadashiva ou le nada.

sadashiva : le toujours bénéfique, syn. sadakhya, un des tattva purs ou le nada.

sadhana : cheminement spirituel, discipline, accomplissement.

sadharanatva : fait d'être en partage, en commun.

sadharanatvat : constitue leur référence commune (II.22) même territoire/support/base que, analogue à.

sādhu (साधु en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie ayant atteint son but, homme de bien, saint homme. Il consacre sa vie à la libération kaivalya de la souffrance et de l'agitation du mental et à la fusion avec la conscience universelle. Dans leur recherche d'absolu, les sādhu pratiquent des observances, récitations de mantras, rituels magiques, contrôle du souffle, yoga, abstinence sexuelle, vœu de silence, méditation. Les sādhu shivaïtes frottent leur corps avec des cendres, symboles de mort et de renaissance. À l'image de Shiva, ils portent leurs cheveux extrêmement longs. L'allégeance des sādhu à Shiva ou à Vishnou se reconnaît par les marques traditionnelles qu'ils peignent sur leur front et parfois par la couleur de leurs vêtements.

sadvidya : syn. shuddhavidya, la connaissance pure, un des tattva purs.

sahabhuva : symptôme (I.31) compagnon.

sakshat : de visu.

sakshatkara : fait de voir de ses propres yeux.

sakti (yoh) : énergie (II.23) pouvoir, puissance, force.

sama : égal, équanimité.

samadhana : sama, l'équanimité.

sāmadhi (समाधि en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie signifie l'observation intérieure permettant de prendre conscience (I.20, I.46, I.50, II.2, II.29, II.45, III.3), union, totalité, accomplissement, enstase (selon la formule d'Eliade). C'est la 8e direction du yoga. Il ne signifie pas méditation religieuse ou identification avec l'objet de la méditation ou transe spirituelle ou extase, car il s'agit de l'étape de la prise de conscience. Dans ce moment totalement différent de la pensée, il n'y a aucun mot, seulement un contact direct conscient, dans la présence, avec tout objet, évènement, sentiment ou pensée.

samana : énergie vitale de la digestion.

samapatti [bhyam] : réceptivité (I.41, I.42, II.47), coïncidence, absorption complète, équilibre total. Coalescence.

samapti : achèvement, fin, perfection, dissolution du corps.

sāmaveda (सामन् en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie Veda des mélodies, recueil de chants qui accompagne le sacrifice védique.

samayasituation (II.31) circonstance, conditions, rencontre, fréquentation, convention, accord, pratique, doctrine. occasion.

samayin : les adeptes de la voie tantrique de l'union intérieure par l'éveil de la kundalini, par opposition aux vamacarin.

samyoga[h] : l'identification (II.17, II.23, II.25) union, conjugaison. combinaison, conjonction, ligature.   

sambandha : relation, rapport, union.

sambodha : connaissance complète de, compréhension (II.39).

samcitakarman : karman total, accumulé, et qui n'a pas encore produit d'effets. Il peut être détruit par l'ascèse du yoga, contrairement au prarabdha karman, qui, lui, doit s'achever, puisqu'il est commencé.

samghata : composé, assemblé, faisant masse ; blessure, coup.

samgrah : saisir, tenir, retenir, maîtriser.

samhanana : nt. densité, vigueur ; adj. compact. Dur.

samhati : union, conjonction, masse, fait de se fermer.

sahitā (संहिता en devanagari), ce mot féminin sanskrit signifie recueil de textes composant une des quatre parties d'un Veda, collection d'ouvrages, compilation, conjonction, union, proximité. Les premiers textes de la tradition védique sont composés à partir du XVe siècle av. J.-C. et sont progressivement réunis en collections nommées Sahitā.

samkalpa : volonté, modifications mentales ; fonction du mental (manas) consistant en choix et synthèse.

khya (सांख्य en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie le mesurable, doctrine philosophique fondée sur la distinction des différents principes qui soutiennent le monde. C'est l'un des 6 points de vue adarśana de l'Hindouisme orthodoxe. Il traite des structures universelles ou macrocosme. Il postule un principe suprême astika bien qu'athée. Il énumère des catégories tattva et trois forces gunas pour décrire l’homme et ce qui l’entoure. Certains de ces concepts ont été repris par le Yoga.


samjna : périmètre de la pensée (I.15) sam complet et jna connaître. le connu, de tout ce qui est connaissable, imaginable par le mental, connaissance complète sphère du rationnel.

samkara : mélange, confusion.

samkhya : nombre, compte. Un des six principaux systèmes (darshana) philosophiques indiens, le plus ancien, dualiste et athée. Il définit la connaissance du point de vue métaphysique et cosmologique.

samkirna : mêlé, en coïncidence, mélangé, confus. adj. verbal de Kri.

samkram : conduire à, passer, traverser, s'approcher.

samkrama : entrée, moyen d'accès.

samnidhana : proximité, présence.

samnidhi : présence (II.35) proximité.

samnyas : (samny-As) jeter ensemble ; abandonner, renoncer.

samnyâsin (संन्यासिन् en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie renonçant.

Synonyme de bhiku, un homme ou une femme reçoit l'initiation diksha de son Maître spirituel. Le sannyāsin mène en principe une vie errante, passant de lieu saint en lieu saint, d’ashram en ashram, renonçant à l'action et consacrant sa vie à la réalisation du Brahman (la réalisation du Soi). Le sannyāsin est assez proche du sādhu, le premier étant moine, l’autre ne l’étant pas. Le sannyâsin fait partie d’une lignée, le sādhu d’une tradition. Ils sont considérés comme hors caste.

sampad : réussir, s'unir à, atteindre, parachever, glorifier.

sampat : se réunir, voler vers.

samprajnata : Tout savoir, "le connu" (I.17).

samprajnatasamapatti : réceptivité avec comme support la connaissance différenciée, cette réceptivité comprend les étapes : vitarka, vicara, ananda, asmita. Désigne toutes formes dans lesquelles les « semences» des actions passées (sabija) subsistent. Ce samapatti n'apporte donc pas la libération définitive.

Nous différencions :

  1. samapatti = réceptivité intentionnelle, et donc conditionnée par la connaissance quel-qu'elle soit,

  2. samadhi = observation intérieure non duelle, non intentionnelle.

samprayoga(h) : connecté avec (II.44) en contact.

sasāra (संसार en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie transition, transmigration, cycle des renaissances successives, la condition humaine, le monde phénoménal, l'itinéraire personnel.

samsarga :   relation (II.40), contact, rencontre ; connexion, fréquentation.union, relation, commerce avec autrui, mondanité.

samshaya : doute, hésitation.

samshya : doute (I.30), indécision.

samskāra (संस्कार en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie attitude psychique conditionnée et conditionnant les actes (I.18, I.50, II.14, II.15), les pensées ou les intentions, disposition acquise, formation mentale rémanente. Dans les Yoga Sūtra de Patañjali, il désigne l'empreinte, source de modifications Vtti au sein du mental. Stocké dans l'inconscient, le saskāra est à l'origine du karma.

Il ne faut pas le confondre avec le terme sanskrit vāsanā (वासना en devanagari) qui signifie conditionnements hérités de ses parents des générations antérieures ou de vies antérieures.


samtosha (संतोष en devanagari), ce mot masculin sanskrit consiste pratique du contentement.

Une des 5 observances individuelles Niyama. Elle fait partie de la 2e direction du yoga aṣṭāṅgayoga.

samveda : savoir, reconnaissance.

samvega : enthousiasme (I.21) force, vigueur ; impulsion, véhémence, agitation, excitation. ardeur.

samvid : connaissance, perception.

sayama (संयम en devanagari) est un terme sanskrit qui signifie rappel de soi (III.4), réunir lors de la pratique du yoga, les trois dernières directions sur les huit directions du yoga aṣṭāṅgayoga. Il s'agit de l'outil principal du yoga rassemblant :

- dharana : la canalisation d'un sens sur un objet ou la concentration,

- dhyāna : la contemplation de l'activité du mental,

- samadhi : l'observation intérieure permettant de prendre conscience.

La pratique de sayama sur un objet permet de le voir tel qu'il est, non coloré par les concepts de la pensée, la mémoire. Pratiquer des années durant permet d'accéder à superpouvoirs, ce qui est déconseillé par les Yoga Sutra.

samyan : convergent, réuni.

samyoga : conjonction, juxtaposition, coïncidence ; le vrai yoga ; aussi mélange.


Le sanskrit est notamment la langue des textes religieux hindous et, à ce titre, elle continue d'être utilisée, à la manière du latin aux siècles passés en Occident.

« Le sanskrit est un langage complexe et souple adapté aux opérations mentales les plus abstraites. ». Michel Mourre, "Les religions et les philosophies de l'Asie", Ed. la table ronde, Paris, 1998, 464 p.

sanga : attachement, adhérence, association, désir, cupidité.

sankirna : concomitant (I.42) mélangé à.

santosha : contentement (II.31, II.32) satisfaction ; sérénité ; frugalité.


saptadha  : sept (II.27).septuple, de sept sortes (sapta = sept).

 

sarupya :  il y a identification (I.4) de même forme, pareil à, semblable à, à l'image de.

sarva : de tout (I.50, II.14). tout (II.15)  tous, toutes choses.

sarvabhauma(h) : en toutes circonstances (II.31) en toutes occasions, en tous temps, universel.qui domine toute la terre, en toutes occasions.

sarvajna omniscience (I.25)  tout connaissant, qui connaît tout, omniscient.

sarvajnata : omniscience.

sarvartha : toutes choses ; pluralité des objets présentés au mental.

sarvatha : adv. absolument, de toutes les façons.


sat : être, existence (inconditionnée), est un partic. nt. de As = être.

sati : réel (II.12) juste (II.49), vrai, existant, présent, l'Être, le bien, la vertu ; bon, juste, vertueux, convenable, honnête. accompli, convenable, honnête, correct ; profond, subtil.

satkara : avec conviction (1.14) avec dévotion, sincérité, respect, confiance.

satkarman : les 6 actes purificatoires du hatha yoga : (dhauti, vasti, neti, lauliki, trataka et kapalabhati).

satsampad : les 6 vertus du jnanayoga.

sattva : l'un des 3 guna, forces et fonction de pureté, de luminosité et d'équilibre.

satya (सत्य en devanagari), ce mot neutre sanskrit signifie véracité (II.30, II.36), sincérité. Une des 5 observances générales yama. Elle fait partie de la 1ere direction du yoga aṣṭāṅgayoga.

sattva (सत्त्व en devanagari), ce mot neutre sanskrit signifie force neutre, quintessence de la pureté et de la vérité, luminosité, légèreté, transparence factuelle. Nous choisissons l'expression force neutre pour qu'elle vienne compléter la triade des gunas avec la force dynamique rajas et l'inertie tamas. Pour éliminer toute confusion possible de nous éliminons existence samvritti, réalité vastavatva, conscience purusha.


saucha नियम signifie consiste en la pratique de la pureté corporelle et mentale (II.31, II.32, II.40).

Une des 5 observances individuelles Niyama. Elle fait partie de la 2e direction du yoga aṣṭāṅgayoga.

saumanasa : pureté du mental. Allégresse mentale ; relatif aux fleurs (adj.).

savichara : objet abstrait avec argument (I.44) accompagné de réflexion.


savicarasamadhi : stade ,de l'observation issue de la méditation argumentée et portant sur les éléments subtils des objets (tanmatra). 3° degré du samprajnata samadhi.
savitarka
: avec argumentation (I.42) supposition, spéculation, examen, évaluation.

savitarkasamadhi : samadhi avec argumentation, portant sur un objet grossier du monde visible, permettant l'identification par la faculté raisonnante. Cette assimilation ne supprime pas la dualité du sujet et de l'objet. le 1° degré du samprajnata samadhi.


sesha : réduire (I.18)  résidu, reste, fin, conclusion.


shabda : mot (I.9, I.42) son, bruit, parole ; discours, langage ; nom, titre.   le nom de l’objet qu'il soit sous forme sonore ou écrite, l'image acoustique d'un mot. son énoncé - un des tanmatra. 

shaithilya : détente (II.47), relâchement, faiblesse, diminution, réduction, cessation,  manque de solidité. cessation, diminution.

shakti : énergie (II.6), pouvoir, énergie primordiale de la manifestation - du maintien et de la dissolution des mondes. La mère universelle, matrice du cosmos. Dans ses aspects particuliers désigne toute force ou pouvoir associée à son principe - parfois syn. de prakriti indissolublement liée au principe masculin Shiva.


shanta : calmé, arrêté, mort, donc passé.

shanti : paix, une kala du bindu.

shantiatita : demeure de la paix suprême.

shantidas : serviteur de paix. nom donné par Gandhi à Lanza deI Vasto.

shantodita : « ce qui est apaisé et ce qui germe ». c'est-à-dire le passé et le présent.

sharira : corps, le triple corps : karana, sukshma et sthûla, (Racine Shri, dépérir).

shauca : purification, un des 5 niyama.

shava : cadavre.

shesha : fin, reste, latences.

shila : composition, nature, disposition, modalités, conformisme.

shila[m] : avoir la (II.18), propriété, nature, qualité, attribut, tendance, habitude, caractère, disposition, modalité, conformisme.

Shiva ou Śiva, parfois Çiva (शिव en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie le bon, bienfaisant, celui qui porte bonheur. Shiva est quelques fois considéré comme le dieu du yoga et est représenté en tant que yogi qui possède la connaissance suprême et absolue. Il est un dieu hindou, membre de la Trinité Trimūrti avec Brahmā et Vishnou. Les hindous qui vénèrent principalement Shiva sont appelés shivaïtes ou shaïvas. Shiva est souvent vénéré sous la forme abstraite d'un phallus en pierre Shiva linga. Il est aussi représenté plongé dans une profonde méditation, ou bien dansant sous la forme Nataraja.

shleshman : syn. kapha. le phlegme, un des 3 dosha.

shodana : qui nettoie, purifie.

shuchi : pur (II.5), propre, vertueux, purifié /ashuchi  : impur.


shraddhaconfiance immuable (I.20) dans une perspective spirituelle avérée, foi.

shri : dépérir, se gâter.

shrotra : ouïe, oreille, un des jnanendriya.

shru : entendre, apprendre.

śruti ou shruti (श्रुति en devanagari), ce mot féminin sanskrit signifie connaissance révélée, le fait d'entendre. Il s'agit dans ce cas d'une audition « intérieure », intuitive. Dans le védisme, le brahmanisme, puis l'hindouisme, śruti est le nom donné à la révélation reçue par les sages Rishi des temps les plus anciens.

shuci : pur. syn. shuddha.

shuddbavidya : la connaissance pure (un des tattva purs ou sadvidya).

shuddha : inactif (I.43) pur, immaculé, inaltéré, irréprochable. syn. shuci.

shukla : pur, brillant, blanc.

shukra : blanc ; le sperme - un des 7 dhatu (tejas).

shunya : en l'absence de (I.9) vide, désert, non-existence, nature illusoire des phénomènes.  dénué de toute caractéristique, (I.43) dépourvu d'autre aspect.

shûnyâkasha : le vide éthérique.

shushka : sec, aride, vide.

shruta : textes révélés ( I.49), témoignage, entendu, appris ; science sacrée, révélation.

shvasa : inspiration, air inspiré, syn. pûraka et abhyantara.shvasa/prashvasa(h)l'oppression respiratoire (I.31)  inspir/expir, phases respiratoires (II.49).


siddha : yogin ayant atteint la perfection des 8 pouvoirs majeurs - magicien - être semi-divin.

siddhi(h) :  super-pouvoir (II.43) capacité (II.45), pouvoir surnaturel, magique ou occulte ; maîtrise, perfection ; conclusion, science,   atteinte, accomplissement. (de Sidh-réaliser-atteindre un but) : désigne les pouvoirs occultes nés d'une dérive de la pratique, syn. vibhûti. Le troisième chapitre a la descence d'en dresser la liste sans mentionner trop ouvertement que celui qui poursuit l'obtention de tel pouvoir renforce l'égo et de ce fait s'éloigne considérablement de Kaivalaya, la libération de l'asservissement aux pensée et aux émotions perturbantes. L'homme libéré n'a plus de but puisqu'il incarne la finalité, il vit consciemment l'abandon (ishvarapranidhana) et toute forme de super-distinction l'éloignerait de l'unité prônée par le yoga.


smara : mémoire, souvenir.

smarana : fait de calculer ; mémoire permanente, toujours présente dans le corps subtil, Une des fonctions de buddhi selon le Samkhya.

smaya : surprise ; orgueil, fierté.

smrti : la mémoire (I.11, I.43) rappel du but (I.20) se souvenir, (s'oppose à shruti, la révélation par les écritures sacrées), les Shastra.


soma (सोम en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie jus excitant extrait par pressage et filtrage des tiges de la plante soma dont l'identification est controversée (Cannabis ou autres plantes hallucinogènes). Ce breuvage considéré comme sacré était bu par les prêtres lors du sacrifice védique.

Il est plus tard identifié à l'amrita, breuvage des dieux et source d'immortalité.

La Kecari Mudra du yoga mythologique tente de récupérer le précieux liquide.

Le dieu Candra personnifiant la Lune est considéré comme récipient du soma.

sopakramakarman : le karman qui porte fruit, (en train de se réaliser).


spanda (स्पन्द en devanagari) (en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie vibration, pulsation. C'est l'un des thèmes fondateurs du tantrisme dans l'école du Shivaïsme du Cachemire. Il y est défini comme la vibration de l'Un, accompagnée de conscience, vibration qui a suscité la différenciation dans l'univers. À l'encontre du Vedānta, où la Réalité suprême est conçue comme inactive, la Réalité telle que la perçoit l'école tantrique du Cachemire est lumière consciente, énergie de pure liberté appelée acte vibrant spanda. Cette vision du monde a été pour la première fois exposée au VIIIe siècle dans le Spandakārikā, attribué à Vasugupta ou à son disciple Kallata.

sparsha : toucher et sens thermique. Un des tanmatra.

sphota : partie immuable d'un mot, son subtil et permanent indépendant des phénomènes qui le composent, mais inséparable d'eux. Quintessence du mot.


stambha : fixité, arrêt des mouvements (vritti). Rétention du souffle, kumbhaka (de Stambh, arrêter).

sthairya constamment (II.39) stabilité, fermeté, solidité ; durée, permanence, persévérance.

sthana : fait de se tenir, rang, fonction, condition.

sthira : stable, fixe, ferme.


sthita : stabilité, tranquillité stable (I.13) ferme, constant, résolu, présent, disponible, établi, action de s'arrêter.

sthiti : stabilité (I.35, II.18) tranquillité stable.   inertie, tranquillité, se tenir debout bien droit, maintien, discipline, ordre. immobilité, inertie (de Stha se tenir fermement). Modalité de la conscience due au tamas.

sthula : dense, épais.

sthûlabhûtani : molécule, particule matérielle grossière.

sthûlasharira : le corps physique, le soma composé des 5 mahabhûta. Représente l'état de veille.


styana abattement (I.30) paresse mentale, inefficacité, procrastination, inertie, indolence, incompétence, lassitude, inactivité.

(de Stya : se congeler) mollesse, inertie, lourdeur d'esprit, paresse mentale, indolence.


suddha[h] : pur (II.20). 

sukhaagréable (I.33) bonheur, heureux, facile.   bien-être (II.5), bonheur, agréable . plaisir (II.7)  heureux, commode.    

sûkshma(h) :  abstrait (I.44)  subtil (I.45) délicat, fin,  peu important (II.10) potentiel, latent, léger, menu. petit ; faible. court, potentiel, latent.

sûkshmasharira : syn. linga sharira ou puryashtaka. le corps subtil, formé de 17 éléments : les tattva impurs jusqu'aux mahabhûta exclus et les 5 énergies majeures (prana). Représente l'état de rêve. 

sukshmavishaya : objets subtils.

sûrya : soleil.

sushupti : sommeil profond (prajna), Syn. nidra .

sushumna ou suumna (सुषुम्ना en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie canal subtil central.

Selon le yoga tantrique, c'est un des trois canaux énergétiques īs qui rassemblent l'énergie passant à travers les chakra majeurs. Complété par iā, et pigalā, le tout ressemble au caducée.

sūtra ou sutra (सूत्र en devanagari), ce mot neutre sanskrit signifie fil. Appliquée à des écrits rédigés sous forme d'aphorismes, l'appellation est métaphorique : les « fils de la pensée », la « trame des idées ».

Dans l'hindouisme, les commentaires des brāhmaa sont aussi des sūtra. Ils font partie des textes de référence smti. Dans le Yoga, le livre de référence de cette technique s'appelle les Yoga Sutras. En 195 sutras, il décrit la technique et la voie spirituelle du yoga.

sva : propre, personnel, soi-même, ego (II.23, II.40, II.44).

svādhyāya (स्वाध्याय en devanagari), ce mot masculin sanskrit signifie pratique de la connaissance de soi (dans le contexte des enseignements) (II.1, II.31, II.32, II.44). Une des 5 observances individuelles Niyama. Elle fait partie de la 2e direction du yoga aṣṭāṅgayoga.

Le premier aspect de la connaissance de soi, englobe la connaissance de toutes les habitudes, penchants, recherche de sécurité, stratégie posturale, attirance, répulsion, etc. du pratiquant. Le deuxième aspect, plus classique, concerne la connaissance acquise par la lecture des textes sacrés.

Nota bene : La connaissance de soi ne doit pas être confondue avec la connaissance du Soi Conscience-Témoin permettant de prendre conscience de toutes les facettes de la personnalité. Cela reviendrait à confondre " ce qui voit " avec "ce qui est vu".

svami : propriétaire (II.23) maître ; seigneur, chef ; roi, prince ; précepteur spirituel.(n)seigneur, Moine, maître spirituel.

svangajugupsa : le mépris, l'indifférence de ses propres membres, de son corps.

svapna : rêve (I.38) (l’état plutôt que le contenu). état de rêve (taijasa).

svarasa : saveur qui nous est propre, complaisance . sva-rasa : émanation  de l'ego (II.9), image de soi, goût de soi-même. 

svartha : m. fin en soi, son propre objet, signification propre, adj. égoïste.

svarûpa : nature propre de l'individu, état de pureté essentielle et constante d'un être ou d'un objet. Quintessence.

svarupa : vraie nature (I.3), propre forme, propriété essentielle. dans sa propre nature (I.43). 

       - son accusatif duel :    svarupe : qui a la forme d'objet (II.23) nature propre, essence de, propriété essentielle d'un objet.


syat : opt. de As, exister, être.

 DICTIONNAIRE  SANSKRIT

Ce mini dictionnaire est basé sur les 1062 mots des Yoga Sutra, élargi à quelques vocables fréquents dans la littérature spirituelle du Yoga.


Il est augmenté des annotations (en jaune) apparaissant dans les infobulles.

S

Retour

../glossaire/Liste.html
T U V YYS_Dico_T.htmlYS_Dico_U.htmlYS_Dico_V.htmlYS_Dico_Y.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2shapeimage_5_link_3
A B C D E G H I J K L M N O P R     YS_Dico_sanskrit_A.htmlYS_Dico_B.htmlYS_Dico_C.htmlYS_Dico_D.htmlYS_Dico_E.htmlYS_Dico_G.htmlYS_Dico_H.htmlYS_Dico_I.htmlYS_Dico_J.htmlYS_Dico_K.htmlYS_Dico_L.htmlYS_Dico_M.htmlYS_Dico_N.htmlYS_Dico_O.htmlYS_Dico_P.htmlYS_Dico_R.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6shapeimage_7_link_7shapeimage_7_link_8shapeimage_7_link_9shapeimage_7_link_10shapeimage_7_link_11shapeimage_7_link_12shapeimage_7_link_13shapeimage_7_link_14shapeimage_7_link_15